Se réconcilier avec la course à pied

Pour mon premier article, je voulais revenir – par rapport au A propos sur le choix du thème principal de mon blog : la course à pied ! C’est vraiment un élément de plus qui m’a confirmé que lorsqu’on veut, on peut !

Pour les moins endurant(e)s, on peut avoir le souvenir des années d’école primaire ou collège où les séances de cross, d’endurance n’étaient pas motivantes. Ça a été un peu mon cas, je n’ai pas forcément gardé de bons souvenirs de course à pied ou d’athlétisme, étant souvent dans les dernières et peu boostée par manque de progression.

Jusqu’à il n’y a pas si longtemps que ça, je pratiquais la course à pied comme complément cardio mais sans prendre aucun plaisir contrairement au hand par exemple.

Mais tout ça c’est fini ! Exit la mauvaise vision du running, je ne vais plus courir pour courir, j’y vais pour faire travailler mon cardio, me bouger, et me challenger sur les courses. Et le grand plus : j’y prends du plaisir !

debuter_running

Comment s’est produit le déclic ? Tout simplement mon chéri qui m’a poussée car il est un fan de course,court depuis un moment et a su me donner les conseils qui m’ont donné envie de continuer.

Quelles peuvent être les clés ? Je vous renvoie aux trois post sur les Points-clés dans la rubrique conseils running !

Pour résumer quelques points :

Il ne faut pas se mettre à la course à pied n’importe comment et y aller progressivement.

Il y aura des moments où c’est plus dur, où la progression semble plus lente mais il ne faut pas lâcher car le travail paie toujours et en plus, ça fait bosser le mental – oui c’est important !

Cela peut être motivant de se fixer un (des) objectif(s), à condition d’être raisonnables en fonction de sa progression. Si les objectifs sont atteints à chaque étape, la satisfaction et la fierté n’en sont que plus grandes : cela poussera à encore plus se dépasser pour la suite.

En un peu plus d’un an depuis que j’ai commencé sérieusement le running, je suis passée d’une allure à 7-8km/h en tenant à peine plus de 30 minutes, sans aucun plaisir pris, à une allure de 10-10,5km/h sur au moins 8km, malgré mes nombreux arrêts dans les entraînements (problèmes pas cool d’articulations).

Cela peut paraître une allure faible aux plus chevronnés en course, mais ce chemin parcouru est très positif pour moi. La marge de progression est encore grande et apportera de plus en plus de satisfaction et d’envie de se surpasser.

motivation-courir

Le raisonnement est similaire pour d’autres sports, le plus important est de trouver celui (ou ceux) qui vous boostera par l’évolution que vous constatez, par la satisfaction engendrée et vous permettra de trouver cette énergie que je trouve ultra-positive !

D’ailleurs, ça ne sera pas qu’un simple boost mental (production d’hormones anti-stress et anti-dépresseurs notamment)  ! Il est scientifiquement prouvé que le sport, hors pratique vraiment intensive,est bénéfique pour l’ensemble du corps (anatomie, physiologie, génétique).

A travers ce blog, en relatant mon parcours de coureuse débutante, je veux montrer l’évolution de mon approche de la course à pied, sport que je n’aimais pas au début et que je pratique à présent avec plaisir et envie de compétition.

J’espère ainsi pouvoir motiver certain(e)s d’entre vous en montrant que l’évolution et la satisfaction à chaque étape franchie est boostante. Que l’on peut y arriver et que la manière d’aborder un sport peut totalement changer la vision que l’on a de celui-ci.


Publicités

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s