Rochambelle-dossard

La Rochambelle 2017

La Rochambelle a lancé ma saison de courses, un peu tardivement, mais mieux vaut tard que jamais !

La Rochambelle c’est quoi ? C’est une course de 5km (cette année 5,8km) à travers les rues de Caen qui a lieu chaque année dans le cadre des Courants de la Liberté.

Elle rassemble entre 20000 et 25000 coureuses et marcheuses sous la bannière de la lutte contre le cancer du sein : c’est une véritable déferlante rose qui s’abat sur la ville !

Bon à savoir : Sur les 16 euros que coûtait l’inscription cette année, 7 euros étaient reversés au profit de la lutte contre le cancer du sein au travers de l’association Mathilde ou de centres spécialisés. Depuis 2006 et avec l’édition 2017, c’est 1 million d’euros récolté pour la cause solidaire !

Pour ma deuxième participation à la course, je m’étais fixée de tenir une allure de 5:40min/km, histoire de se challenger un peu par rapport à la course de l’année dernière, qui était l’une de mes premières courses après mes débuts sérieux en running.

La course n’ayant pas de sas spécifique de départ, je me suis placée au plus près de la ligne de départ.

A 19h, sous le soleil et sous 30°C et après avoir dû boire de l’eau quasi jusqu’à la dernière minute avant le départ (chose que je ne fais jamais !), le départ est donné en fanfare !

Une foule incroyable s’est réunie pour voir partir la vague rose, et les encouragements provoquent la montée d’adrénaline qui fait du bien pour le début de la course.

départ-rochambelle-france3Photo : reportage France 3 Normandie

Lors du 1er et du 2ème kilomètre, la foule des coureuses s’étire un peu, je pars sur une allure correcte. Le public est plus dispersé qu’au départ avant de remonter le très léger faux-plat vers l’Abbaye aux hommes, où un premier groupe de musique redonne l’énergie nécessaire pour la deuxième partie de la course.

Puis c’est le passage en plein centre-ville qui est noir de monde : bars remplis, gens déguisés, drapeaux, musiciens et bruits en tout genre se multiplient et donnent une tournure encore plus festive à la course et de quoi rester motivée !!

La partie devant le château est plus calme et là arrive le passage que j’appréhende le plus : les 400m de faux-plat des fossés Saint-Julien. Je ralentis légèrement l’allure à ce niveau à cause de la soif et de la légère montée. Le passage me paraît moins difficile que l’année dernière et j’aperçois rapidement les célèbres « culs-nus » en haut de la cote (leur endroit de prédilection chaque année !) ; j’attaque alors le dernier 1,8km de la course.

Rochambelle-dossard

Je gère sereinement la fin et arrive en 33:22 au bout des 5,8km, avec un passage au 5ème km à 28:54 (pour comparaison à l’année précédent où je finissais les 5km en 30:14) !

Pour moi, cela a été très satisfaisant de voir que malgré la chaleur, j’ai réussi à tenir l’allure que je voulais et surtout de voir la progression que j’ai réalisée en l’espace d’un an malgré quelques arrêts dans les entraînements…

 

 

Je tiens réellement à remercier l’organisation et tous les bénévoles des Courants de la Liberté qui font un travail fantastique pour donner à l’événement une ambiance de folie !

Étant partie quasiment juste derrière la ligne de départ, je suis arrivée dans les 70 premières coureuses, je crois que la chaleur a vraiment écrasé nombre de participantes, et je ne conseillerai que d’être très vigilante lors des courses / entraînements sous grande chaleur (à éviter…)

Sporsitivement et rendez-vous pour le prochain article !

Publicités

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s