wanderlust-yoga
Relax (un) max !

Illuminer la nuit (avant la nuit) – yoga en bord de Seine

Un peu à retardement, je reviens sur la session yoga Illuminer la nuit du Wanderlust x Adidas qui a eu lieu le 1er octobre dernier au Wanderlust 108, quai d’Austerlitz à Paris.

La participation au mini-festival Wanderlust…

Dernière semaine de septembre. Fin de deux mois d’inactivité forcée. Je bouts intérieurement et ne cherche qu’à m’activer. Je reprenais – doucement mais sûrement – des activités physiques en semaine, mais je ne voulais pas perdre une miette de mon week-end pour me remuer après ce temps « perdu ».

Vite, je tape « événement sportif Paris week-end 30 septembre » dans la barre de recherche sur internet… rien de terrible ne sort. « Sortir à Paris » : liste trop longue et pas forcément sportive. Et c’est là que je reçois LE mail qu’il fallait de Running Heroes qui annonçait l’événement : session yoga Illuminer la nuit au Wanderlust 108 le 1er octobre, dans la lignée des festivals de la marque Wanderlust, mais sur une durée plus courte ! Exactement en phase avec mes aspirations yogiques (adjectif ok ? on va dire que oui !) moi qui avais à peine deux séances de hatha yoga à mon actif et étais déjà fan de la discipline.

Sauf que j’étais loin du compte – de manière positive ! Le type de yoga ne semble pas être du hatha yoga et les profs intervenant semblent avoir une certaine notoriété… C’est parti, je prends ma place, ça me fera bouger et découvrir d’autres approches du yoga !

wanderlust-yoga

Dimanche après-midi, je débarque un peu en mode touriste au Wanderlust, quai d’Austerlitz. Je n’y suis jamais allée et je trouve le concept du bar-terrasse en bord de Seine plutôt sympa ! J’arrive trop tard pour avoir une place en face de la scène et vu que la terrasse n’est pas rectangulaire, je ne peux pas la voir. Suspens donc sur le déroulement de la séance et sur comment voir les profs ? Autre suspens, va-t-on avoir assez chaud dehors en pratiquant le yoga ? En effet, le hatha yoga que j’ai commencé est une pratique assez douce et plutôt statique. Il consiste à pratiquer différentes postures en calant la respiration sur le mouvement, dans un rythme qui est plutôt lent. Je savais qu’il existe différents types de yoga, mais j’avais entendu dire que le hatha yoga était la forme la plus pratiquée en Occident. En réalité, il s’agit plutôt d’un nom générique, qui englobe différents types de yoga.

Comment s’est déroulée la session Illuminer la nuit ?

Début de session avec une première partie de séance menée par Aria Crescendo : au bout d’à peine deux minutes, je comprends que la relative fraîcheur de l’atmosphère ne sera absolument pas un problème ! Je fais enfin la connaissance des célèbres salutations au soleil et des postures comme le chien tête en bas. En deux minutes également, je suis absolument conquise par la discipline ! Le yoga que propose Aria est un yoga dynamique et cardio dérivé du vinyasa et qui a été baptisé Yoga Warrior. L’enchaînement des postures est fluide et à un rythme assez soutenu. Les explications sont très claires et bonus, ma voisine pratique le yoga depuis quelques temps donc facile de jeter de temps en temps un œil en cas de doute sur la posture à adopter. Des postures plus difficiles sont abordées et Aria encourage et motive à essayer : super boostant !

yoga_warriorPostures testées : celle du corbeau– inutile de préciser que je me suis écrasée au bout de deux secondes mais le but était de tenter ! Et la posture sur la tête avec l’aide son/sa voisin(e). Réussite parfaite pour ma voisine sans mon aide, et je me surprends moi-même à réussir à tenir après qu’elle m’ait lâché les jambes.

La session se poursuit et au bout de ¾ d’heure, la deuxième partie enchaîne avec Anne Vandewalle. Moins cardio mais néanmoins très complémentaire avec la première partie. Un enchaînement de postures en recherchant à s’améliorer à chaque fois. A travers ses paroles et les postures, Anne semble chercher à faire nous faire concentrer sur ce qu’il y a de positif en nous.

La session yoga se termine par une méditation musicale entraînée par des chants menés par Aria et repris ensuite par tous.

La troisième partie de la session est la partie méditation menée par Coco Brac de la Perrière. Tout le monde migre alors à l’intérieur et on se retrouve assis les uns à côté des autres. Pour commencer, une ligne sur deux se retourne, de manière à ce que chacun ait quelqu’un en face de soi. Et pendant trois minutes, chacun doit soutenir le regard de l’autre. Oui, se regarder dans le blanc des yeux pour de bon ! Limite flippant ou gênant ! L’exercice est en effet assez difficile et peu courant : selon les gens, on peut considérer cela comme une sorte d’intrusion. Le temps vient de reprendre chacun chacun une position tournée dans la même direction et les yeux fermés, Coco nous fait tout relâcher et nous concentrer sur des points particulier : d’abord sur notre corps et les sensations associées (respiration, appuis…) puis sur ce qui nous entoure.

La session se termine bien sur une collation préparée par Otium cold press, un jus de fruits-légumes et une salade patate douce / kale / lentilles que j’ai essayé de reproduire quelques jours plus tard (voir mes post Instagram). Je ne suis pas restée ensuite, mais il était prévu de pouvoir encore se déhancher sur le dancefloor du Wanderlust jusque tard dans la nuit…

Ce que j’ai pensé de ce mini-festival Wanderlust…

Pour moi qui viens à peine de commencer le yoga, la session était en effet très accessible aux débutants. Que se soit Aria ou Anne, elles nous encouragent à donner le meilleur de nous même et à essayer, et on est tellement nombreux qu’il y a quasi forcément quelqu’un autour de soi qui pratique bien le yoga si on n’est pas sûr de la posture. Par contre, mais c’est normal, vu le nombre de personnes, Aria ou Anne n’ont pas eu l’occasion de venir vérifier et corriger les postures.

L’ensemble durée-qualité-prix est relativement correct. L’entrée était à 35 euros pour une durée parfaite d’1h30 de pratique de yoga, 30 minutes de méditation, pour finir par une collation.

1 réflexion au sujet de “Illuminer la nuit (avant la nuit) – yoga en bord de Seine”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s