medaille_course
2019, CR courses, Running

Go Sport Running Tour – la course des Princesses 2019

S’il y a bien un rendez-vous running que je ne veux pas rater pour mon début de saison de compèt de course à pied, c’est bien la course des Princesses du Go Sport Running Tour !

Et jamais deux sans trois, donc 2017 – 2018, il fallait bien 2019 !!

Pourquoi autant d’enthousiasme pour cette course ?

  • La distance : 8km : parfait pour moi pour commencer la saison des compétition en douceur (sachant que les autres années je commençais même par un 5km…) + parfait pour se tester en vue d’un 10km.

  • Le lieu : pas n’importe où ! Dans les jardins du château de Versaiiiiiiiiiiiiiiilles s’il-vous-plaiiiiiiiit ! Et plus particulièrement autour du grand Canal – endroit magnifique et parfait pour découvrir par un autre moyen le lieu qui est super grand !

    Pour ma part, j’avais déjà pas mal visité les jardins mais avant de participer à la course en 2017, je n’avais jamais mis les pieds aussi loin dans le domaine.

  • Le parcours : plutôt un cross qu’une course sur route ! On court quasi en pleine nature tout le long, sur des allées ou des chemins et très peu de goudron, ça change ! Et surtout, le parcours est différent chaque année ! Donc pas le temps de s’habituer, pas de monotonie, c’est la surprise.

 

  • L’ambiance : pas besoin de se prendre au sérieux, plein de coureuses sont déguisées (et des gars aussi !). Certes, ça ne va pas jusqu’à une ambiance comme une course sur la Parisienne. Une bonne partie du parcours est souvent calme sauf aux abords du Grand Canal ou des chemins bien arpentés où les familles et visiteurs sont là pour nous booster ! ça fait un peu jogging du dimanche amélioré !

 

  • Bonus :pour les adaptes des médailles de course, celles des Go Sport Running Tour sont vraiment sympa !medaille_course

Sinon les objectifs, c’étaient quoi ?

J’aime bien avoir en tête un objectif chrono même si je n’en fais pas tout un plat mais ça me titille quand même. Avant cette course, j’ai fait peu d’entrainements réguliers depuis ma reprise du running (je fais une pause annuelle hivernale) et ça faisait un moment que je n’avais pas fait de séance uniquement en course à pied.

J’ai beau me dire de ne pas me mettre la pression – vous connaissez ça aussi ? – je me la mets tout de même un petit peu. Du coup, l’objectif est d’y aller au feeling, tout en restant dans une allure minimum de 5’30-5’40/km (ça vaaaaaaaaa).

Alors cette édition 2019 ? AU TOP !

Et il fallait bien car la marraine de l’édition était Laury Thillman – petit réf’ à son titre de livre pour ceux qui auront compris…(ok je sors).

Cette année, j’avais mon supporter privilégié qui m’accompagnait – juste pour me voir et non pour courir, il ne faut pas trop en demander !

Je passe sur l’épisode de la recherche du dossard la veille, l’arrivée sur le village de la course le jour J et on se dirige directement au départ ! Je cours ENFIN sous les couleurs du Happy Running Crew mais sans malheureusement croiser les quelques coureurs du groupe – j’ai zappé de vérifier les rendez-vous du groupe…

C’est parti pour m’insérer dans le SAS entre 35 et 50min… qui à ma grande horreur était déjà pas mal plein.

Ceux qui suivent un peu les articles doivent commencer à voir que j’aime bien me placer…(suspens – roulement de tambour) à l’avant du sas !

Je finis par me placer suffisamment à l’avant, après quelques mouvements d’échauffement avec le speaker, c’est parti !

parcours_course

km0-1

Cette année, le parcours est dans le sens inverse par rapport aux deux éditions précédentes que j’ai couru. Direct dans l’allée avec des pavés qui descend sur le Grand Canal… parfait pour se tordre la cheville dès le début du parcours..! Juste faire un peu attention et profiter des nombreux supporter qui encouragent les coureurs.

Il y a beaucoup beaucoup de monde sur ce 1er kil. J’ai presque eu l’impression de nager dans la foule. Je ne regarde pas trop la montre mais ça déroule plutôt bien et je dépasse pas mal de coureuses après avoir passé l’extrémité du Grand Canal.

km2-5

Je vois les meneurs d’allure 45′ qui semblent sur un rythme bien pour ce temps – pas comme l’an dernier où ceux de 45′ étaient partis assez vite je trouve ! Je me cale quelques minutes à leur allure puis finis par m’en détacher vu que ça va plutôt bien.

J’encourage au passage les gens de l’association Les enfants de l’atelier, qui portent une personne handicapée à 5 ou 6 en courant à bonne allure : chapeau !!

Aller-retour sur un chemin pour se retrouver à longer le canal jusqu’à environ 2,5km du départ. La foule des coureurs s’éclaircit un peu, il y a aussi plus de place, je prends mon rythme.

Au bout d’une des ailes du canal, le parcours part en grande diagonale à travers la forêt pour rejoindre le bout du bout derrière le canal par un chemin qu’on n’avait pas emprunté les années précédentes ! Plutôt sympa de découvrir le domaine de cette façon.

Petit ravito à 3,5km, je prends un verre d’eau, je m’arrête 5 secondes histoire d’avaler quelques gorgées – je n’ai pas encore la solution pour courir et boire au verre sans m’étouffer !

Mon allure est plutôt constance jusqu’au 4ème kilomètre, environ 5’25/km et je me sens super bien ! J’accélère un peu (j’ai bien dit un peu) pour les prochains kilomètres où la course nous fait de nouveau longer le canal.

km5-7

Il fait la bonne température, je ne me trouve pas dans une foule de coureurs, c’est hyper agréable ! Je sens que le cardio commence à peiner au niveau du 5,5km mais mes jambes gardent le cap (merci le renfo !) et le mental tient bon pour tout pousser.

Je constate qu’il y a moins de supporter que les autres années le long du canal.

Dernier morceau du canal en passant au pied du domaine de Marie-Antoinette où les spectateurs sont un peu plus nombreux.

km7-8

Et ça y est, le fameux dernier kilomètre arrive, parcours classique avec un passage à travers la forêt avec des spectateurs en masse et virée à gauche pour le fameux faux-plat montant qui m’avait coupé les jambes en 2017 – pourtant il n’est pas bien long mais ça m’avait suffit.

Les jambes suivent mais difficilement, je ralentis légèrement, pour essayer de mieux accélérer en haut de cote.

Je jette un œil à la montre sur la dernière ligne droite, je suis encore en dessous du temps de l’an dernier mais à peu de choses près.

Le FINISH !

Je me mets donc à accélérer et passe la ligne d’arrivée en 42’34 soit 36″ de moins que l’année dernière : ça se joue à pas grand chose, mais ça compte quand même – jetez un œil à la photo en dessous, ces quelques secondes de rab vu le peu d’entrainement que j’avais, c’est comme une victoire pour moi (on fait ce qu’on peut hein) !! Je récupère la médaille – avec un design encore plus sympa que les années précédentes et ma rose après la ligne d’arrivée.

arrivee_course

Je suis très contente d’avoir pu participé à cette édition 2019 de la course des princesses. Cette année encore, cela a été un vrai plaisir, une super organisation, encore un nouveau parcours qui permet de découvrir le domaine du parc du château de Versailles.

Les changements de parcours d’une édition à l’autre sont un vrai PLUS, on ne se dit pas ah tiens, je vais passer par là puis par là – ah cette année je vais encore avoir du mal ici au contraire, c’est plutôt la surprise ! Et malgré les nombreux participant.e.s, on se retrouve vite dans un environnement agréable et pour ma part, je n’ai pas été gênée dans la course par le monde, ce qui est très appréciable !

Alors, rendez-vous pour l’édition 2020 ? (on croise les doigts pour qu’elle ait lieu !!)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s